2019-2020

« Avant tout je tiens à vous remercier pour cet excellent projet et je ne trouve pas les mots pour vous exprimer mon enthousiasme pour le futur projet qui se dessine. J’enseigne en classe d’accueil, 3e cycle, cette correspondance a été très enrichissante sur plusieurs plans: pédagogique, relationnel… Je ne saurais vous décrire la perplexité et la joie des élèves quand ils recevaient une lettre de leurs correspondants. J’ai vécu mon lot d’émotions dans le remerciement des parents très enthousiastes lorsque je leur ai parlé du projet sans parler de mon directeur admiratif pour cette correspondance.  J’ai hâte de reprendre le tout en septembre. »

Nassirah Bouyakoub, enseignante en 5e année

École primaire de l’Odyssée, Pierrefonds

Jumelée à l’école Lac au saumon, Bas-Saint-Laurent

« Bonjour, d’abord un gros merci pour cette initiative. Mes 23 élèves – dont plusieurs sont des nouveaux arrivants – ainsi que ceux de ma correspondante de la région Chaudière-Appalaches étaient aux oiseaux à chaque réception de lettres. Nous avons même trouvé du financement pour aller les visiter (MTL-Saint-Jean-Port-Joli). Conséquemment à la Covid, nous prévoyons faire le voyage l’an prochain. Je fais du looping alors je garde mes élèves une seconde année et l’autre enseignante fait le contact avec le niveau supérieur. Mille mercis ! »

Julie Germain, enseignante en 5e année

École primaire Saint-Benoît, Montréal

Jumelée à l’école Saint-Jean, Saint-Jean-Port-Joli

« J’ai adoré ma première expérience. Depuis le début de l’année, la correspondance scolaire était la porte d’entrée de la lecture chorale et de mon écriture collective (j’enseigne en première année). Nous étions rendus à l’étape plus personnelle où chacun avait écrit sa page personnelle pour se présenter (souhait d’un jumelage entre élèves). Les élèves avaient une intention d’écriture tangible et c’était représentatif pour eux. Ils ont aussi pu connaître la réalité d’ailleurs (quoi que dans leur province, car la plupart de mes élèves n’ont pas le français comme langue maternelle) et s’ouvrir à d’autres réalités… Parfois, nous nous rendions compte que l’autre classe avait les mêmes lettres que nous d’apprises, parfois ils nous faisaient découvrir des outils, des techniques ou des styles d’écriture.

 C’est vraiment à refaire ! »

Roxanne Branchaud, enseignante en 1re année

École primaire Saint-Pierre, Joliette

Jumelée à l’école du Ruisseau, Lévis

« Les élèves ont beaucoup aimé la correspondance avec des élèves de Montréal. Ils ont découvert qu’une classe peut être composée d’élèves venant d’un autre pays, d’une autre culture.  Nous avons fait  plusieurs échanges. Mes élèves  se sont présentés, et ont décrit la ville de Lévis avec ses attraits. Ensuite, les élèves de Montréal ont fait la même activité.  Par la suite, nous avons fait un récit,  mais en pièce détachée. Nous devions continuer la suite d’une histoire. Mes élèves ont aussi envoyé  des devinettes.  Ce fut très agréable comme activité. 

De partager ainsi, cela donne du sens à l’écrit  pour les élèves. Merci beaucoup! L’an prochain, j’aimerais poursuivre. Encore merci pour cette belle opportunité. »

Marie-Joëlle Vézina, enseignante en classe de langage 2e cycle

École primaire Notre-Dame-d’Etchemin pavillon Maria Dominique, Lévis

Jumelée à l’école Katimavik, Montréal

« Cette correspondance scolaire entre deux classes de la maternelle a été une première expérience pour moi. J’ai eu beaucoup de plaisir à pairer les enfants de ma classe avec des grands de la 4e année pour l’écriture des lettres, c’est une avenue pédagogique à exploiter. Aussi, nous avons eu énormément de plaisir à recevoir les envois de Saint-Agapit !

Je serai partante pour une autre aventure de correspondance scolaire si l’invitation se présente à nouveau. »

Hélène Major, enseignante en maternelle

École primaire des Prés-Verts, Saint-Jean-sur-Richelieu

Jumelée à l’école Sainte-Thérèse, Saint-Agapit

« Merci beaucoup 🙂 La correspondance est une écriture significative et tangible pour nos élèves. J’enseigne en classe TSA (Trouble du spectre de l’autisme) et il est parfois difficile de leur faire écrire différentes choses. Par contre, ils sont excellents pour décrire et informer les autres. Je te remercie énormément pour tout le travail fait sur la plateforme! »

Mélissa Pettigrew-Jean, enseignante en 2e-3e-4e année

École primaire Soleil Levant, Sherbrooke

Jumelée à l’école Papillon-Bleu, Vaudreuil-Dorion

« Ce fut des échanges très intéressants, tout autant par écrit, par internet et par caméra. On a adoré ! On voulait poursuivre. Nous avions encore plusieurs projets, mais nos correspondants habitent Montréal et nous sommes en Beauce. On est de retour à l’école mais pas eux ! Merci pour ce beau projet ce fut très enrichissant. Bravo ! »

Sonia Veilleux, enseignante en 2e année

École primaire De Léry-Mgr de Laval, Beauceville

Jumelée à l’école Gardenview (English Montreal), Ville Saint-Laurent